Le blog des accros de la langue et de la culture françaises créé par
Paola Appetito.
Ce blog vous propose un tour dans les ressources pédagogiques du Fle sur la toile. Et pas seulement!

domenica 10 settembre 2017

Le Monde: Où en est l'alphabétisation dans le monde?




En 1950, près d’un habitant de la planète sur deux ne savait ni lire ni écrire. Dans les pays en développement, la situation était bien pire : en Inde par exemple, 8 personnes sur 10 étaient analphabètes. Depuis, la situation a bien changé. Entre 1950 et 2016, la proportion de personnes illettrées dans le monde a été divisée par trois, passant de 44 % à 14 %. Mais ces améliorations n’ont pas touché tout le monde de la même façon. Sur les 750 millions de personnes illettrées que compte encore la planète, deux tiers sont des femmes. Dans certains pays, comme la Serbie, ce taux atteint près de 80 %. Par ailleurs, l’Afrique reste beaucoup plus touchée que le reste de la planète par l’analphabétisme. Douze des treize pays dont le taux d’alphabétisation est inférieur à 50 % se situent en Afrique subsaharienne. Pour remédier à cela, l’Unesco s’est fixé un objectif : envoyer tous les enfants du monde à l’école. Dans une certaine mesure, cela a fonctionné. Entre 1970 et 2008, le nombre d’enfants non scolarisés dans le monde a ainsi été divisé par deux, passant de 124 millions à 61 millions. Mais depuis 2008 ce chiffre stagne. Or, selon l’Unesco, ce ralentissement est dû à une baisse de l’aide au développement consacrée à l’éducation dans le monde.

LE MONDE

Faits vs Fake news


Dans le cadre de l’opération « Tous Fact-Checkeurs », France Info, Rue89Mooc et Le Monde s’associent pour nous aider à nous repérer sur le Net et débusquer les fausses informations et manipulations. Voici le deuxième épisode de la série vidéo sur le thème de la différence entre un fait et une « fake news ». Avec les explications de Julian Bugier, présentateur du journal de 20 heures sur France 2.

Dix conseils pour débusquer les fausses informations

sabato 9 settembre 2017

"Les mots des autres": on ne peut pas tout traduire...

Courrier international vous propose un tour du monde des concepts, expressions qui n'ont pas d'équivalent en français, racontés par la presse internationale et à travers des vidéos signées Yolande Zauberman, coauteure, avec Paulina Mikol Spiechowicz, du livre Les mots qui nous manquent (Calmann-Lévy).

Courrier International: les-mots des autres

Courrier International: le mot vainqueur du concours






domenica 3 settembre 2017

Nathalie Fle: Apprendre le français avec l'actualité





Education numérique: une vidéo sympa!



Une vidéo réalisée en partenariat avec la CNIL et la MGEN qui aborde avec humour le thème de la protection des données personnelles sur internet.

Pour en savoir plus:

Le Programme d’éducation numérique de MGEN : https://www.education-numerique-mgen.... La formation Cap’Education Numérique : https://www.education-numerique-mgen.... Les bons réflexes à adopter pour votre vie numérique : https://www.cnil.fr/fr/prenez-1-heure...

sabato 2 settembre 2017

Artribune: Se un asteroide uccide una mamma in giardino. Polemiche sullo spot del Buondì Motta

Articolo di Helga Marsala (Artribune):

La nuova campagna pubblicitaria del Buondì Motta smonta con ironia, sarcasmo e originalità gli stereotipi tradizionali costruiti intorno al tema cibo-famiglia. 
Ma non tutti sembrano apprezzare...
Le polemiche sulla pagina Buondì Motta: https://www.facebook.com/buondimotta/






mercoledì 30 agosto 2017

Deepl: un bon service de traduction en ligne

La société allemande Deepl Gmbh, à l'origine du très populaire dictionnaire multilingue en ligne Linguee, a lancé ce mardi 29 août un service de traduction en ligne annoncé comme "trois fois plus performant que celui de Google". Baptisé Deepl, l'outil est accessible gratuitement et fonctionne pour l'instant en français, anglais, allemand, espagnol, italien, néerlandais et polonais.



lunedì 28 agosto 2017

Atlas sonore des langues régionales de France



Des chercheurs du CNRS ont enregistré 126 versions d'une fable d'Esope, récitée selon les différentes variations des langues régionales de l'hexagone. Alors que certaines sont en voie de disparition, cet «atlas sonore» permet de protéger le patrimoine linguistique.


domenica 20 agosto 2017

Amnesty International publie le rapport 2016/17 sur la situation des droits humains dans le monde



Amnesty a rassemblé des informations sur des graves 
violations des droit humains commises en 2016 dans 159 pays.


Rapport 2016/17 La situation des droits humains dans le monde

L’avant-propos, les cinq résumés régionaux et l’étude au cas par cas de la situation dans 159 pays et territoires témoignent des souffrances de femmes, d'hommes, d'enfants en grand nombre, qui ont subi les conséquences des conflits, des déplacements forcés, de la discrimination ou de la répression. Ce rapport montre aussi que, dans certains domaines, des progrès significatifs ont été accomplis en matière de protection et de sauvegarde des droits humains.



mercoledì 16 agosto 2017

Expo Paris: « Too Young to Wed » (« Mariées trop jeunes ») de l'Américaine Stephanie Sinclair


Le toit de la Grande Arche de la Défense à Paris accueille un nouvel espace d’exposition dédié à la photographie de reportage. Pour son exposition inaugurale, l’Arche du Photojournalisme reçoit « Too young too Wed » de la photoreporter américaine Stéphanie Sinclair.

Depuis 15 ans, Stépahnie Sinclair parcourt l’Afghanistan, le Népal, l’Éthiopie, l’Inde et le Yémen à la rencontre de ces jeunes filles mariées de force dès l’âge de 9 ans, souvent à des hommes bien plus âgés. Les tragédies dont elle témoigne, conduisent la photojournaliste à s’engager personnellement en créant en 2012 l’organisation à but non lucratif, Too Young To Wed, qui s’attache à protéger les droits des petites filles et empêcher ces mariages d’enfants. Comme le rappelle la femme engagée, ces pratiques ont encore lieu dans plus de 50 pays à travers le monde, avec au moins 39 000 filles mariées chaque jour soit une toutes les 2 secondes!

Télérama: dans l'enfer des mariages forcés avec la photographe Stephanie Sinclair




















Le Monde Festival: Le pouvoir du dessin de presse







domenica 26 febbraio 2017

martedì 1 novembre 2016

La photographie, une histoire de partage

« Je me suis toujours demandé s’il était possible de photographier sans empathie. Peut-être que ça l’est quand on photographie un plat d’osso-buco pour un magazine d’art de vivre, par exemple. L’osso-buco n’est pas une personne, même si autrefois ce fut un veau, un être vivant, avant d’être transformé en un délicieux repas. Vivre dans un environnement bouddhiste ces seize dernières années m’a appris à respecter la vie de tout être vivant ; mais l’empathie que je peux ressentir pour des veaux ne m’empêchera pas de manger un osso-buco. D’un autre côté, j’ai une carte de presse, et je respecte l’éthique journalistique que cela implique. Les faits, n’enregistrer que les faits. Peut-être. Mais il me semble que les faits saisis avec une touche d’empathie sont plus intéressants que les faits “froids”. Après tout, la photographie est une histoire de partage. Partager des faits, mais aussi de l’empathie. Je suis intimement convaincu que je n’abandonnerai jamais l’empathie au profit des faits. La vie est compliquée, et on se doit tous de faire des compromis (raisonnables). » -- Du 31 octobre au 4 novembre, en partenariat avec Le Monde, les photographes de Magnum Photos, agence créée en 1947 par Robert Capa, David Seymour et Henri Cartier-Bresson, ont sélectionné un cliché résonnant avec le thème choisi pour une sélection de tirages mis à la vente : « les conditions du coeur ». Photo : John Vink @MagnumPhotos #Photographie #Photography #Magnum #MagnumPhotos > http://bit.ly/1UzMWgs <
Una foto pubblicata da Le Monde (@lemondefr) in data: